Le chant: un massage interne


Qui n’a jamais poussé la chansonnette , dans sa voiture, sous la douche, avec ses enfants, dans une chorale, à un concert, à un mariage…?Toutes les occasions sont bonnes pour chanter!

Même sans aucun talent, sans une superbe voix de Castafiore ou paspire avec une voix de casserole….on aime parfois s’exprimer surhaut et fort!

Mais pourquoi? Qu’apporte le chant?

Lorsque l’on chante, notre corps sécrète une hormone qu’on appelle l’endorphine, ou l’hormone du bonheur. Le chant nous permet d’oublier les soucis de notre quotidien, de chasser le stress, de lâcher prise et d’exprimer nos émotions. C’est un moment d’éveil en pleine conscience, on se concentre sur son souffle et sa respiration. Lorsque l’on chante, on sollicite tous nos muscles: ceux du dos, du thorax, du cou , du visage, et ceux du bas du corps pour la posture. Il peut nous aider à dénouer les tensions et les blocages mais aussi à tonifier nos muscles… Le chant c’est aussi du sport! Avec les respirations profondes, on favorise une meilleure oxygénation de l’organisme et quand on respire bien, on participe à 50% à une bonne santé. Le souffle c’est la vie…qu’on a d’ailleurs exprimé dès notre naissance par un cri!

Le chant nous apporte la conscience de notre corps, ici et maintenant. En pratiquant le chant régulièrement, on acquiert de l’assurance, de la confiance en soi , physiquement et sur le plan de notre personnalité. Il nous aide à renforcer notre mental et nous fait voir la vie en couleurs.

Notre voix, par les vibrations des cordes vocales, résonne dans notre corps, notamment au niveau de la tête avant de rayonner vers l’extérieur. Notre squelette est une magnifique caisse de résonance qui joue un rôle important dans la conduction et l’influence des sons auxquels nous sommes exposés, comme notre voix. On découvre alors qu’on peut se masser avec sa propre voix, que ce soit au niveau des viscères, ou du plexus solaire…tous nos organes peuvent être mis en vibration et massés en fonction du ton de notre voix et de ses harmoniques, selon le principe de la résonance.

Le massage manuel n’a qu’à bien se tenir! Si vous n’êtes pas très tactile, le chant pourrait être une solution pour vous…

Si la voix descend dans les graves, la détente sera plus profonde et plus grande dans la partie inférieure du corps: bassin, jambes, pieds. Si la voix monte dans les aigus, la partie supérieure du corps sera activée et stimulée , notamment le crâne et le système nerveux.

Marie-Louise Aucher, professeur de chant et cantatrice, dans les années 60 avait mis en lumière l’impact des sons sur certaines parties du corps physique et développé alors la psychophonie, une thérapie vocale avec un travail de la voix , des vocalises, du chant, permettant d’accéder à une meilleure connaissance de soi et d’influence sur sa façon d’être par l’auto-expérimentation. Elle permet d’apprendre à s’écouter, à connaître son corps, à se poser.

J’aborderai plus en détail cette pratique dans un prochain article si ça vous intéresse?

Et vous, quelle expérience avez-vous du chant?

Ancoraument vôtre,


Alexia

6 vues

© 2020 by Ancoraum-thérapie sonore &mieux-être

contact.ancoraum@gmail.com

Pays de la Loire-France